Le poppers, est-ce une drogue ?

Publié le : 12/09/2018 19:00:00
Catégories : Actualités , Blog

Le poppers, est-ce une drogue ?

Le poppers, est-ce une drogue ?

 

Le poppers est-il une drogue ?

 

Le poppers a été interdit en juin 2011 en France notamment pour des risques de dépendance. Finalement, il a été à nouveau autorisé en 2013, faute d’études scientifiques précises sur les nitrites d’alkyle. La dépendance au poppers n’a pas non plus été prouvée. Le poppers n’est donc pas reconnu comme une drogue à ce jour puisqu’il n’est pas susceptible d’engendrer une dépendance physique ou psychique. Il est à ce titre légal d’en consommer et d’en vendre.

 

Quels sont les effets du poppers ?

 

Le poppers est un vasodilatateur qui servait, à la base, de traitement pour les maladies cardiovasculaires. Les composés chimiques contenus dans le poppers dilatent les vaisseaux sanguins. Cela permet au sang d’arriver plus rapidement au cœur. La prise de poppers se fait par inhalation et les effets se voient assez rapidement (le rythme cardiaque s’accélère et les orifices se dilatent). C’est pourquoi le poppers est apprécié par les gays car il facilite la pénétration anale.

Le poppers et sa consommation

Vendu dans les sexshops, les bars-tabac ou sur Internet, le poppers est un produit qui ne génère aucune addiction. Ainsi, on constate que le poppers intéresse également les adolescents en quête de nouvelles sensations, notamment à l’occasion d’une soirée pour tenter l’expérience.

 

Les risques liés à l’usage du poppers

 

Le poppers est un produit chimique et sa consommation trop régulière peut avoir des conséquences néfastes sur l’organisme. Ainsi, le consommateur risque une intoxication, des crises d’éternuements, des problèmes d’érections, des problèmes de peau (croûtes qui apparaissent autour du nez et/ou de la bouche) ou encore des problèmes de respiration.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)