Conseils pour la pratique de la sodomie

Publié le : 07/11/2018 19:00:00
Catégories : Actualités , Blog

Conseils pour la pratique de la sodomie

Conseils pour la pratique de la sodomie

 

1/ Ecouter son corps et se détendre

Le meilleur moyen de découvrir ce que vous aimez et comment atteindre l’orgasme reste la masturbation. Vous découvrirez peut-être des zones de votre corps plus érogènes que d’autres. Car il faut savoir qu’en matière de plaisir, nous sommes tous différents.  Certains vont préférer des préliminaires assez longs, d’autres la pénétration ou sinon les deux à la fois.

La première chose à faire est de se détendre. Il est possible de faire des exercices de respiration pour aider à cela. Partir aussi du principe que tout ne se passera pas comme on l’imaginait peut être aussi une solution pour se relaxer. Deux personnes qui se découvrent mettent du temps à se connaitre et c’est normal. On ne sait pas forcément les préférences ou les particularités de la personne en face de soi. Il faut essayer aussi de relativiser la première fois.

2/ Avoir l’envie et le consentement du partenaire

Le plus important est de communiquer. Discuter avec ton partenaire avant de commencer à avoir des rapports sexuels est indispensable. Dites-vous ce que vous avez envie de faire, ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Il ne faut surtout pas se forcer à faire une chose dont on n’a pas envie ou pour laquelle on n’est pas encore prêt. L’autre point important est d’avoir le consentement du partenaire avant chaque pratique.

Il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises pratiques et faire l’amour ne se résume pas qu’à la pénétration. Il y a beaucoup d’autres choses à faire comme les câlins ou massages par exemple. Si il y a pénétration, n’hésitez pas à échanger les rôles avec votre partenaire si vous en avez envie. Certains garçons sont uniquement passifs ou actifs et d’autres aiment inverser les rôles.

3/ Le poppers et le lubrifiant sont vos amis

Que cela soit pour la masturbation ou la sodomie, le lubrifiant est fortement conseillé. Il est préférable d’utiliser un produit à base d’eau ou de silicone (comme le gel lubrifiant Man-X) pour éviter que le préservatif ne devienne poreux. Souvent le lubrifiant ne suffit pas, c’est là que le rôle du poppers intervient. Pour rappel, le poppers est un vasodilatateur permettant de dilater les vaisseaux sanguins et donc de détendre les orifices. Cela facilitera vos rapports sexuels.

L’anus est l’endroit qui présente le plus de risques pour les maladies sexuellement transmissibles, notamment le VIH, en raison des muqueuses fragiles et plus sensibles. Surtout ne jamais oublier le préservatif lubrifié avant une pénétration anale. Cela protégera de toutes les maladies sexuellement transmissibles. Il faut savoir aussi que certaines maladies, dont le VIH, peuvent aussi se transmettre lors de rapports oraux. Il est donc préférable d’utiliser également le préservatif pour une fellation.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)